jeudi 22 juin 2017

A L'INDEX n°33


Vous qui avez l'amabilité de vous rendre sur ce site, prenez le temps de lire ces lignes pour mieux nous connaître et comprendre pourquoi votre soutient nous est premier - Merci à vous !

A L'index est avant toutes choses une revue dont le premier numéro est paru en 1999.  Dans un premier temps, "prolongement papier"  des Rencontres du "Livre à Dire (1997/2012), elle poursuit, aujourd'hui encore son chemin, se voulant avant tout un espace d'écrits. Au fil des numéros, elle a vu son format, sa couverture, se modifier. Pour se présenter aujourd'hui et depuis sa 20iéme livraison sous un format plus réduit (A5) et une couverture "fixe" avec comme identité visuelle la vignette créée pour la revue par l'ami Yves Barbier.

Les vingt premiers numéros ont été imprimés par l'Imprimerie Spéciale du Soleil Natal dirigée par le poète-éditeur Michel Héroult. La mort subite et prématurée de ce dernier, en septembre, 2012 a laissé la revue orpheline et désemparée. Le tirage du numéro 20 n'ayant été livré que pour moitié, il était impératif de trouver un nouvel imprimeur. La question se posa néanmoins de la cessation de parution.
Primitivement tournée presque exclusivement vers la poésie contemporaine, la revue s'est, au fil des livraisons, ouverte à la prose (nouvelles, textes courts, textes analytiques) Aujourd'hui un équilibre entre ces divers types d'écriture est recherché lors de l'élaboration de chaque numéro. Par ailleurs A L'Index travaille avec des dessinateurs et l'illustrateurs.

Si la revue se présente sous une forme le plus souvent anthologique, avec des rubriques récurrentes, elle consacre aussi à intervalles réguliers des numéros à un auteur qu'elle choisit. Ces numéros sont dits : "Empreintes". Depuis 2015 la revue publie également (hors abonnement) et au rythme d'un titre par an, des ouvrages de poésie en bilingue. La collection s'intitule : "Le Tire-langue". Y ont été publiés à ce jour le poète kosovar Ali Podrimja, le poète turc Özdemir Ince et la poétesse italienne Chiara de Luca. Y est programmé le poète espagnol Miguel Casado.
 A côté de cette collection, d'autres existent : "Pour mémoire" où nous avons republié en partenariat avec les éditions Levée d'encre en 2015 "La légende du demi-siècle" d'André Laude et en 2016 "Le rêve effacé" récit de l'écrivain voyageur Jean-Claude Bourlès ainsi que les collections 
"Les Cahiers" où, sous la direction de Jean-Marc Couvé, est paru un "Pour Soupault" en 2014.
"Les Nocturnes" où des poètes contemporains mêlent leurs voix (ouvrages écrits à quatre mains)"Les Plaquettes"qui comme son nom l'indique se présentera de petits ensembles de poèmes ou de proses à un prix modique : 7€ port compris. Avec l'espoir de donner envie de lire des auteurs contemporains.  

Tous ces titres sont vendus hors abonnement.




La revue A L'Index et les collections satellites, ne bénéficient d'aucune aide et se diffusent par abonnement ou achat au numéro, Notre seule publicité : le bouche à oreille des lecteurs et la fidélité de ceux qui nous connaissent et nous lisent.




Les textes lui étant soumis le sont uniquement par voie informatique (revue.alindex@free.fr)



Format 21X15 - env 180 pages intérieures - 
(tirage 120 exemplaires)
prix public 17 € (port compris)

Abonnement 2 numéros 26 €

adresse: 
Revue A L'INDEX
Jean-Claude TARDIF
11, rue de Stade 
76133 Epouville
revue.alindex@free.fr

Philippe Beurel - Stéphane Bernard – Stéphen Bertrand - Henri Cachau -Raimundo Carrero – Irène Clara - Jean-Pierre Chérès - Claire Dumay - André Duprat - Graham Fulton - Emmanuel Golfin – Laurent Grison -Antoine Houlou-Garcia - Patrick Joquel – A. Kadir Paksoy - Werner Lambersy - Emmanuelle Le Cam – Yoann Lévêque - Rabiaa Marhouch – Sébastian Minaux - Robert Nash – Damien Paisant - Jeanpyer Poëls - Isabelle Rebreyend – Katia Roessel - Pierre Rosin - Roberto San Geroteo – Sire de Baradel - Line Szöllösi - François Teyssandier - Cléa Thomasset – Claude Vancour - Itamar Vieira Junior


TABLE DES MATIÈRES

Au doigt & à l’oeil par Jean-Claude Tardif
Quatre Inédits (poèmes) de Roberto San Geroteo
Celle qui se souvient & autres textes de Rabiaa Marhouch
Sumo du vent (poème) de Werner Lambersy
J.C. Pirotte … suvi de Portrait de Jean-Claude Pirotte
par Henri Cachau
L'heure et la mine – dessin de Jean-Marc Couvé
Jeu de Paumes – Petite anthologie portative
Irène Clara - Damien Paisant - Jeanpyer Poël - Line Szöllösi - Cléa Thomasset - Claude Vancour
Marche en Aubrac (texte) de Claire Dumay
Pas sans la nuit (poèmes) par Isabelle Rebreyend
Le Fruit des Saisons (poèmes en prose) de Sébastian Minaux
Poèmes de Pierre Rosin accompagnés d'un dessin de l'auteur
préface ohrid (poèmes en prose) de Katia Roessel
Poèmes à lyre : de l’ode à la mélodie par Antoine Houlou-Garcia
Un Carnage – poème(s) par Emmanuelle Le Cam
Deux poèmes inédits de Graham Fulton - traduit de l'anglais par Michelle Berranger
Notes en chemin de Philippe Beurel
Sonnets de l’obscur jardin d'Emmanuel Golfin
Le napperon et la panthère noire (nouvelle) de Raimundo Carrero - traduit du portugais (Brésil) par Stéphane Chao
Estérel de Patrick Joquel
Nos ancêtres les Gaulois – dessin de Jean-Marc Couvé
Acheminer le souffle (onze poèmes) de Yoann Lévêque
Miroirs en Mouvement (texte) de François Teyssandier
L'ivre salive du livre (poème) de Laurent Grison
L'Indien & autres poèmes de Robert Nash - traduit de l'anglais par Michelle Berranger
La nuit d'étang suivi de La partance revenue (proses & poèmes) d'André Duprat
L'Humanité par Jean-Pierre Chèrès
Les Purges (Aphorismes) de Stéphane Bernard      
Ozan/poète de A. Kadir Paksoy
L’esprit aboni des choses (nouvelle) de Itamar Vieira Junior
Pluie des mangues (poème) de Stéphen Bertrand
La queue entre les jambes – dessin de Jean-Marc Couvé
Histoire de Langue communiqué par le Sire de Baradel à Hervé Delabarre
Montrés du doigt par Jean Chatard




Né en 1947, Raimundo Carrero est l’un des écrivains brésiliens les plus primés et les plus renommés. Il est l’auteur de plus de quinze livres, principalement des romans, dont certains sont traduits en français, en espagnol, en roumain et en bulgare.

Né en 1979 à Salvador, Itamar Vieira Junior est écrivain, auteur du roman “Paraíso” (CBJE, 2008) et de nouvelles réunies dans le livre “Dias” (ed. Caramurê, 2012), lauréat du prix Arte e Cultura décerné par l’Académie des Lettres de Bahia. Sa nouvelle « Koursk » a été publiée en français sur le site des éditions de l’Abat-Jour.


Revue À l’index N°33



Nul ne peut imaginer l’obstination nécessaire aux revuistes solitaires pour proposer régulièrement de copieuses livraisons dignes d’éloges eu égard à la qualité des textes proposés. Jean-Claude Tardif fait partie de ces êtres d’exception dont la force de caractère est telle qu’elle leur permet de poursuivre leur publication « au doigt et à l’œil » comme il l’évoque dans son éditorial. Avec lui, la poésie est considérée comme un contrepoison aux toxines secrétées par notre époque improbable car « elle repulpe la chair de la langue ».
C’est ainsi que l’on retrouve au sommaire des poèmes émouvants de Werner Lambersy, poète à l’œuvre considérable. On lira aussi pour la première fois des auteurs comme Cléa Thomasset ou Damien Paisant. On attend confirmation de ces talents naissants alors qu’avec Pierre Rosin ou Emmanuelle Le Cam, on est déjà dans une poésie de la maturité où le lyrisme est maîtrisé. Notons l’étrangeté et l’originalité de Histoire de la langue communiquée par le Sire de Baradel à Hervé Delabarre (sic !). Ce genre d’écrit renouvelle et prolonge l’héritage surréaliste au-delà des clichés habituels. Et c’est enfin le grand lecteur, poète et critique qu’est Jean Chatard qui boucle ce beau numéro avec une brassée de fortes lectures. 
(À l’index N°33. 2017. 188 pages, 16 euros – revue.alindex@free.fr )